lundi 19 août 2013

Le pâmeur

Au début c'était un garçon puis une fille pour un/une samouraï. Dans un salon du plaisir ou un boudoir coquin, un truc chaud vu les couleurs, bien réconfortant. Le perso en lui-même serait un bon sidekick de vilain. Ou juste une anti-héroine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire